Direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne
Ministère de la Culture et de la Communication

Accueil > Équipements communs > L'église Saint-Nicaise > Vitraux, sculptures et ferronneries

Équipements communs

Vitraux, sculptures et ferronneries
L'église Saint-Nicaise : intérieur

Les vitraux de Jacques Simon

Les vitraux de la tour lanterne de l’église Saint-Nicaise, très simples avec une mise en plombs sans motifs, utilisant un verre blanc et un verre jaune, symbolisant la palme du martyre, sont du maître-verrier rémois Jacques Simon. Ils furent posés avant juillet 1926.

Les verrières de René Lalique

Le bijoutier-orfèvre René Lalique réalise ultérieurement les verrières en verre jaune moulé en trois ou quatre éléments, les suspentes des lustres sur un dessin de Jean-Marcel Auburtin et la lampe liturgique représentant la colombe du Saint Esprit.

Originaire d’Ay dans la Marne, René Lalique avait pensé installer ses ateliers à Reims après la guerre mais le gouvernement le subventionna pour qu’il s’implante finalement en Alsace à Wingen-sur-Moder en 1921.

Pour les verrières, le premier essai est réalisé le 1er août 1925 pendant l’exposition des Arts-Décoratifs à Paris. Le modèle en trois éléments, l’ange à genoux des petites fenêtres est créé le 27 octobre 1925, et deux jours plus tard, c’est le tour de l’ange de face. Le 3 novembre, la version définitive de l’ange debout en quatre éléments est au point. La pose des verrières débute au cours de l’été 1928 et s’achève fin octobre. René Lalique informa également Georges Charbonneaux qu’il aurait été intéressé par l’exécution des grilles, mais quand il lui en fit la demande, la commande était déjà attribuée.

Sculptures et ferronneries

Parmi les sculpteurs, on trouve Emma Thiollier pour les sgraffitti, réalisés entre juin 1924 et décembre 1925 exécutés par le sculpteur Malsert et la sainte Thérèse de Lisieux. Roger de Villiers, membre de la Société de Saint-Jean, association d’artistes catholiques anciens élèves des Beaux-arts,  est quant à lui l’auteur du groupe « Adoration de l’Enfant Jésus » mis en place dans sa niche après avril 1927, de la représentation de l’évêque saint Nicaise au dessus de l’autel et de la statue de Jeanne d’Arc.

Les ferronneries sur des dessins de l’architecte sont réalisées par Berger et Bogard de Paris. Le mobilier liturgique et les autels sont également exécutés sur les dessins d’Auburtin, les travaux de sculpture proprement dits étant confiés à M. Binet.

La réalisation fut financée par une souscription publique à laquelle participèrent 250 actionnaires, les comptes de cette opération étant distincts de ceux du Foyer Rémois, organisme statutairement non confessionnel.

Le campanile

L’église comprend également un campanile doté d’un carillon de 19 cloches, inauguré le 26 octobre 1936 par le cardinal Suhard, archevêque de Reims, et complété à 35 cloches en 1942. Un dispositif de sonnerie électrique sur sept cloches fut ajouté mais foudroyé vers 1962. L’église abrite aussi un orgue inauguré le 5 mai 1929 par Georges Ibos, organiste de Saint Honoré d’Eylau à Paris. Il a été restauré de 1980 à 1987.

Vitraux de René Lalique

Anges de face. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Anges de face. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Adagp © Photo O. Rigaud

Détail, verrière « Anges de face » debout. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Détail, verrière « Anges de face » debout. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Adagp © Photo O. Rigaud

Ange à genoux de côté. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité- jardin du Chemin Vert

Ange à genoux de côté. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité- jardin du Chemin Vert

© Adagp © Photo O. Rigaud

Verrière en trois éléments, « Ange à genoux », en verre moulé jaune de René Lalique, 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Verrière en trois éléments, « Ange à genoux », en verre moulé jaune de René Lalique, 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Adagp © Photo O. Rigaud

La colombe du Saint Esprit, lampe liturgique de René Lalique. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

La colombe du Saint Esprit, lampe liturgique de René Lalique. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Adagp © Photo O. Rigaud

Sculptures, ferronneries, mobilier

Emma Thiollier

Venite Adoremus, porche de l'église Saint-Nicaise, cité du Chemin Vert, Reims. Emma Thiollier (1875 - 1973) réalisé entre juin 1924 et décembre 1925

Venite Adoremus, porche de l'église Saint-Nicaise, cité du Chemin Vert, Reims. Emma Thiollier (1875 - 1973) réalisé entre juin 1924 et décembre 1925

© Photo O. Rigaud

Roger de Villiers

Roger de Villiers (1887 - 1958), Jeanne d'Arc, statue - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Roger de Villiers (1887 - 1958), Jeanne d'Arc, statue - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo O. Rigaud

Roger de Villiers (1887 - 1958), Adoration de l'enfant Jésus - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Roger de Villiers (1887 - 1958), Adoration de l'enfant Jésus - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo O. Rigaud

Roger de Villiers (1887 - 1958), Adoration de l'enfant Jésus, détail - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Roger de Villiers (1887 - 1958), Adoration de l'enfant Jésus, détail - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo O. Rigaud

Détail, verrière « Anges de face » debout. Verrière en verre moulé jaune de René Lalique. 1925. Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Saint Nicaise portant sa tête. Gravé au trait par Roger de Villiers (1887 - 1958)

© Photo O. Rigaud

Fonts baptismaux, ferronneries et orgue

Fonts baptismaux (sculptés par Edouard Sediey). Eglise Saint-Nicaise, cité-jardin du Chemin Vert, Reims

Fonts baptismaux (sculptés par Edouard Sediey). Eglise Saint-Nicaise, cité-jardin du Chemin Vert, Reims

© Photo O. Rigaud

Grille d'entrée du Baptistère, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de JM Auburtin

Grille d'entrée du Baptistère, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de J.M. Auburtin

© Photo O. Rigaud

Détail de la grille d'entrée du Baptistère, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de JM Auburtin

Détail de la grille d'entrée du Baptistère, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de J.M. Auburtin

© Photo O. Rigaud

Grille, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de JM Auburtin

Grille, réalisée par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de J.M. Auburtin

© Photo O. Rigaud

Chandelier, réalisé par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de JM Auburtin

Chandelier, réalisé par Berger et Bogard (Paris) sur des dessins de J.M. Auburtin

© Photo O. Rigaud

Carillon - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Carillon - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo O. Rigaud

Clavier du carillon - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Clavier du carillon - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo O. Rigaud

Orgue - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

Orgue - Eglise Saint-Nicaise - Cité-jardin du Chemin Vert

© Photo Axel Cœuret. Foyer Rémois

Plan du site - Accessibilité - Mentions légales - Bibliographie - Lexique - Liens - Contacts
Association « Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin Vert » - culture.fr - france.fr
gouvernement.fr - service-public.fr - legrifrance.gouv.fr