Direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne
Ministère de la Culture et de la Communication

Accueil > Équipements communs > La Maison de l'Enfance

Équipements communs

La Maison de l'Enfance

Le premier bâtiment commun, qui ouvre au public dès 1923, est la Maison de l’Enfance : On y trouve une « Goutte de lait », une crèche (qui fonctionne de 6h du matin à 7h du soir), une garderie et un jardin d’enfants. Son rôle est d’assurer le suivi sanitaire des femmes enceintes puis des enfants en bas âge.

Mortalité infantile

Avant la première guerre les taux de mortalité infantile, à Reims comme ailleurs en France, sont encore très élevés : un enfant sur cinq n’atteint pas l’âge de un an. La forte mortalité adulte due aux combats ou à l’épidémie de grippe espagnole de la fin des années dix entraîne un déficit de naissances que la loi de 1920 s’efforce d’atténuer.

Néanmoins, vu les familles très nombreuses abritées dans la cité, la mortalité infantile y reste encore plus élevée atteignant 11% au lieu de 8 à 10% selon les années dans le reste de la ville. Au Foyer Rémois le décès des enfants de moins de un an est dû, pour plus du tiers, à la broncho-pneumonie consécutive à la rougeole ou à la coqueluche, pour un quart aux infections gastro-intestinales.

Comme d’autres établissements du même genre, la Maison de l’Enfance dispose de financements du Pari Mutuel Urbain. Elle fonctionne comme une association, indépendamment de l’organisme logeur. La présidente en est néanmoins Madame Charbonneaux, l’épouse du président du Foyer Rémois. On peut y recevoir des consultations prénatales, des consultations pour nourrissons. Cinq infirmières assurent le service de la Maison.

Un service « dortoir »

Les deux édifices de la place qui encadrent l’équipement abritent dans les années 1920-1930 un service « dortoir » qui accueille à temps plein pendant quinze jours les enfants de moins de dix ans à une époque où l’accouchement n’est pas médicalisé et se pratique à domicile. Les jeunes mères sont donc déchargées après leurs couches de leurs plus jeunes enfants. Ce service accueille en moyenne 280 enfants chaque année.

Une école ménagère

L’étage abrite une école ménagère, d’abord logée à la Maison Commune, où les jeunes filles peuvent apprendre la cuisine, le repassage, à confectionner des bouquets ou assurer les premiers soins médicaux. La Maison reçoit jusqu’à 130 élèves et ce, jusqu’au début de la Deuxième Guerre mondiale.

Un logement pour un docteur, prévu à l’étage, ne sera finalement jamais occupé.

En 1929, l’association « Maison de l’Enfance » compte 212 membres dont 83 bienfaiteurs. La société fonctionne entre autres grâce à une vente de charité qui se déroule chaque année dans le grand magasin des Galeries Rémoises.

A partir de 1933 un périodique bimensuel, La Gazette du Chemin-vert sert de lien aux familles de la cité, il compte déjà 700 lecteurs en 1935.

Plan de la Garderie d'enfants, cité-jardin du Chemin Vert à Reims - Façade nord – Dressé par JM Auburtin en Décembre 1922

Plan de la Garderie d'enfants, cité-jardin du Chemin Vert à Reims - Façade nord – Dressé par J.M. Auburtin en Décembre 1922

© Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de Reims

Garderie d'enfants, cité-jardin du Chemin Vert à Reims - Projet de Pergola daté d'août 1931

Garderie d'enfants, cité-jardin du Chemin Vert à Reims - Projet de Pergola daté d'août 1931

© Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de Reims

La Maison de l'enfance en construction - Cité-jardin du Chemin Vert - Reims

La Maison de l'enfance en construction - Cité-jardin du Chemin Vert - Reims

© Collection O. Rigaud

Consultation des nourrissons à la Maison de l'enfance - Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Consultation des nourrissons à la Maison de l'enfance - Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Collection Olivier Rigaud

La sieste à la Garderie - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

La sieste à la Garderie - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Collection Olivier Rigaud

Repas - Garderie d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Repas - Garderie d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Archives du Foyer Rémois

Le parc à la Garderie - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Le parc à la Garderie - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Collection Olivier Rigaud

Jardin d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Jardin d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Archives du Foyer Rémois

Jardin d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Jardin d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Archives du Foyer Rémois

Crèche - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Crèche - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

© Archives du Foyer Rémois

Carte postale - Cours « d'art appliqué » à l'Ecole ménagère - Maison Commune - Cité-Jardin du Chemin Vert à Reims

Carte postale - Cours « d'art appliqué » à l'Ecole ménagère - Maison Commune - Cité-Jardin du Chemin Vert à Reims

© Archives du Foyer Rémois

Jardin d'enfants - Maison de l'enfance. Cité-jardin du Chemin Vert Reims

Carte postale - Cours de cuisine à l'Ecole ménagère - Maison Commune - Cité-Jardin du Chemin Vert à Reims

© Archives du Foyer Rémois

Plan du site - Accessibilité - Mentions légales - Bibliographie - Lexique - Liens - Contacts
Association « Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin Vert » - culture.fr - france.fr
gouvernement.fr - service-public.fr - legrifrance.gouv.fr