Direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne
Ministère de la Culture et de la Communication

Accueil > Origines > Les cités-jardins

Origines

Les cités-jardins

Le principe de la cité-jardin n'est pas nouveau. Les Utopies du XVIe siècle comme celle de Thomas More ou de la ville de Chaux de Claude-Nicolas Ledoux, peu avant la Révolution, nous ouvrent déjà des pistes.
A la même époque, les Anglais réalisent les crescents ou les circus de Bath ou les squares londoniens de Bloomsbury.

Durant le second Empire, des expériences sont tentées en habitat ouvrier sous forme de maisons individuelles à Mulhouse ou sous forme d'habitat plus bourgeois au Vésinet en banlieue parisienne.

En Angleterre, diverses opérations voient le jour à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, particulièrement à Port-Sunlight, en 1887, pour les savonneries Lever (600 cottages), à Bournville, en 1895, dans la banlieue de Birmingham pour le chocolat Cadbury (1 900 maisons sur 500 ha).
La cité-jardin de Letchworth, réalisée en 1901, restera longtemps la référence.

Si la cité-jardin anglaise est une ville nouvelle indépendante d'un tissu urbain existant, la cité-jardin à la française est d'un esprit différent. Son concept sera initié par Georges-Benoît Lévy, dès 1903, par la création de l’association des cités-jardins de France, il s'agit de créer un quartier nouveau qui puisse vivre dans une certaine autarcie, à l'exception des activités proprement dites qu'elle n'abrite pas. En effet, en dehors des services sociaux et des commerces, il n’y a pas d’activités sur le quartier à part quelques ateliers à l’intérieur des maisons permettant une activité artisanale. La cité-jardin à la française n’est pas une ville nouvelle comme la cité-jardin anglaise, à priori on ne travaille pas sur place, sauf dans de très rares exceptions.

Royal Crescent (Croissant royal) de Bath, Grande Bretagne, ensemble résidentiel (1767-1774)

Royal Crescent (Croissant royal) de Bath, Grande Bretagne, ensemble résidentiel (1767-1774)

© V. Wintrebert

Couverture de Model village to garden suburb de Michael Harrison sur la cité-jardin de Bournville (1895), réalisée pour Cadbury, à Birmingham (GB)

Couverture de Model village to garden suburb de Michael Harrison sur la cité-jardin de Bournville (1895), réalisée pour Cadbury, à Birmingham (GB)

© Alain Coscia - Moranne

Vue de la cité-jardin de Bournville (1895), banlieue de Birmingham (GB), réalisée pour Cadbury

Vue de la cité-jardin de Bournville (1895), banlieue de Birmingham (GB), réalisée pour Cadbury

© Alain Coscia - Moranne

Cité Union Foncière à Reims (1869), en 2005

Cité Union Foncière à Reims (1869), en 2005

© Photo O.Rigaud

Cité Dauphinot à Reims, vers 2000

Cité Dauphinot à Reims, vers 2000

© Photo O.Rigaud

Courée dans le quartier Clairmarais, à Reims, en 1982. Démolie vers 1990

Courée dans le quartier Clairmarais, à Reims, en 1982. Démolie vers 1990

© Photo O.Rigaud

Plan du site - Accessibilité - Mentions légales - Bibliographie - Lexique - Liens - Contacts
Association « Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin Vert » - culture.fr - france.fr
gouvernement.fr - service-public.fr - legrifrance.gouv.fr